58 ème Congrès des Maires du 77

Le 27 septembre 2019 c’est tenu à La Cartonnerie de Dammarie :

dépôt légal © U.M.-77


Un rendez-vous unique pour les élus et les décideurs locaux, le 58e Congrès des maires et présidents d’EPCI s’est déroulé avec succès, rassemblant près de 1600 participants ; un record d’affluence pour cet événement riche d’échanges et de convivialité. Comme chaque année, plus de 90 exposants et de nombreuses administrations sont venus rencontrer et informer les élus seine-et-marnais, cet événement a constitué le point d’orgue d’un travail accompli tout au long de l’année par l’UM77 (Union des maires et présidents d’intercommunalité) présidée par Guy Geoffroy, maire de Combs-La-Ville.

A l’approche du prochain renouvellement communal, Guy Geoffroy souhaitait que ce congrès interroge sur le rôle du Maire, élu local dans une société en changement et redonne de l’élan à cette fonction qui a déjà profondément évolué et dont la place au cœur des institutions démocratiques est plus que jamais essentielle.

Dans ce contexte, une première table ronde présidée par Jean-François Copé, maire de Meaux a permis d’aborder la pertinence d’un nouvel acte de décentralisation pour une meilleure gouvernance locale. 

A l’heure où les collectivités s’adaptent dans la conquête des réseaux sociaux et où ceux-ci semblent avoir atteint les limites de leur vertu, il paraissait également intéressant qu’une table ronde, présidée par James Chéron, maire de Montereau-Fault-Yonne, se penche sur l’usage des réseaux sociaux par et pour les élus locaux. 

Enfin un troisième débat animé par Line Magne, maire de Moissy Cramayel, fut consacré au défi de l’alimentation de qualité dans la restauration scolaire puisqu’au-delà des objectifs nutritionnels, les repas servis dans les cantines suscitent des attentes multiples.

Chacun de ces débats rassemblait près de 200 participants. Dans une actualité qui questionne sur la place du maire ; ce congrès, enrichi de la conférence du journaliste-écrivain Franz-Olivier Giesbert , a certainement permis aux élus de trouver les idées, les outils, les partenariats et la détermination qui les accompagneront demain dans leur métier de maire.

Conclu par Franck Riester, ministre de la culture, ce congrès fut également l’occasion pour les élus Seine-et-Marnais de rendre un hommage unanime au président Jacques Chirac.

Nous attendons avec impatience la transcription des débats de la première table ronde qui débattait sur l’avenir des communes rurales et les regroupements de communes au sein des EPCI,  communautés d’agglo métropoles: leurs avenirs, leurs pouvoirs, leurs représentations, leurs intégrations et l’égalité de répartition fiscale.
Débat un peu orienté, le président JF COPE  maire de Meaux n’a pas les mêmes difficultés  qu’une commune comme Voisenon.

Une réponse à “58 ème Congrès des Maires du 77”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.