Voisenon commémore l’appel du 18 juin 1940

Une importante présence de Voisenonais, d’élus municipaux et Montjarciens pour cette commémoration d’après confinement.
Après le dépôt des gerbes du Conseil départemental, de la municipalité et de l’amicale des Anciens combattants Voisenon-Montereau sur le jard.
Suivit de trois discours celui du Maire , du délégué-sécurité et la lecture du texte de l’appel du Gal  De Gaulle sur les ondes de la BBC

C’était le 18 juin 1940 il y a 80 ans  .

Il ne manquait que l’hymne national à la fin de la commémoration.

l’Île de France de l’Orange au Vert

© article de Solidaire à paris .com  Par Julie M., My B. · Publié le 14 juin 2020 à 21h08 · Mis à jour le 15 juin 2020 à 09h33
Emmanuel Macron vient d’annoncer, ce dimanche 14 juin 2020, que dès demain, la totalité de la France métropolitaine passera en zone verte. Dès ce 15 juin 2020, seules Mayotte et la Guyane conservent un point de vigilance orange.
 

Lors d’une allocution télévisée ce dimanche 14 juin 2020, Emmanuel Macron, le Président de la République, vient d’annoncer que dès le lundi 15 juin 2020 l’ensemble de la France métropolitaine sera en zone verte. Concrètement, à Paris, les bars, cafés et restaurants peuvent rouvrir et l’école redeviendra obligatoire pour tous “et selon les règles de présence normale” à partir du 22 juin 2020. En revanche, Mayotte et la Guyane demeurent en zone orange.

Alors que le pays est entré en phase 2 de son plan de déconfinement le 2 juin dernier, le Chef de l’Etat Emmanuel Macron s’est exprimé pour la quatrième fois face aux Français. Cette nouvelle allocution télévisée solennelle était à suivre ce dimanche 14 juin 2020 à 20h. Alors, quelles sont les principales annonces du président de la République ? On fait le point. 

Réouverture totale des restaurants et cafés à Paris et en Île-de-France dès le 15 juin

Beaucoup se demandaient si le président allait accélérer le déconfinement et notamment sa phase 3, fixée au départ le 22 juin. Lors de cette nouvelle allocution solennelle, le chef de l’État a pris les devants en annonçant que tout le territoire, à l’exception de Mayotte et de la Guyane, passera dans la « zone verte ». Une annonce qui permettra ainsi aux restaurants et cafés à Paris et dans les autres départements de l’Île-de-France de rouvrir intégralement dès le 15 juin. On rappelle que ces établissements étaient contraints, jusque-là, de rouvrir uniquement leurs terrasses.

Ecoles et collèges obligatoires pour tous dès le 22 juin

 

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a également annoncé un retour à l’école et au collège obligatoire pour tous dès le 22 juin 2020 et ce, “selon les règles de présence normale.

Dès demain en Hexagone comme en outre-mer, les crèches, les écoles, les collèges se prépareront à accueillir à partir du 22 juin tous les élèves de manière obligatoire et selon les règles de présence normale“, a-t-il déclaré. On rappelle que, depuis le début du déconfinement, le protocole sanitaire imposé aux établissements scolaires était très strict et ne permettait d’accueillir que 15 élèves maximum par classe en primaire.

Visites en Ehpad, rassemblements, relance économique… les autres annonces du président

Autre annonce ? Les visites aux résidents en Ehpad de nouveau autorisées dès le 15 juin.

En revanche, les rassemblements devront rester très encadrés, car “ils sont la principale occasion de propagation du virus” a rappelé le président.

Lors de cette nouvelle prise de parole, Emmanuel Macron a également indiqué qu’il sera à nouveau possible de se déplacer entre les différents pays européens dès le 15 juin. À partir du 1er juillet, les Français pourront se rendre dans les États hors d’Europe où l’épidémie sera maîtrisée.

Le chef de l’État a aussi évoqué une « reconstruction économique, écologique et solidaire » et annoncé un « investissement massif pour l’instruction, la formation et les emplois de la jeunesse ».

Enfin, Emmanuel Macron a annoncé de « nouvelles décisions fortes pour l’égalité des chances », affirmant que la France sera « intraitable face au racisme, à l’antisémitisme et aux discriminations ».

IMPORTANT DE-CONFINEMENT ECOLES RPI

LES ELUS DU RPI sont heureux de vous informer des décisions du Président et du Vice-président du 7 mai.

La fermeture de la maternelle Constant DUPORT jusqu’à nouvel ordre.

L’accueil uniquement aux enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire à l’Ecole Jacqueline AURIOL. 

Note communiquée aux parents d’élèves et sur les sites des Mairies.

C’est ce qui était mis en place en début de confinement à première vue rien de nouveau !

Commémoration du 8 Mai 1945

Compte-tenu de la situation exceptionnelle liée à l’état d’urgence sanitaire et aux mesures de confinement, Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, indique que les cérémonies du 8 mai 2020 se dérouleront selon les modalités suivantes :

  • Une cérémonie, présidée par le Président de la République, aura lieu le matin à Paris, à l’Arc de triomphe, en présence d’un nombre restreint d’autorités civiles et militaires. Cette cérémonie nationale ne sera pas ouverte au public mais sera retransmise en direct à la télévision.

  • Dans l’ensemble des départements ainsi que dans les territoires d’outre-mer, les Préfets et Hauts-Commissaires organiseront une cérémonie au monument aux morts de la commune chef-lieu dans un format restreint et en respectant strictement les mesures de distanciation. Cette cérémonie ne sera pas ouverte au public.

  • Dans les communes, les maires pourront organiser, en format très restreint et en respectant strictement les mesures de distanciation, un dépôt de gerbe au monument aux morts. Cette cérémonie ne sera pas ouverte au public.

  • Afin de manifester leur participation à cette journée nationale, le Président de la République demande aux Françaises et aux Français qui le souhaitent de pavoiser leur balcon aux couleurs nationales.

Déconfinement du 11 Mai

Hier matin sur le journal WEB de la République de Seine et Marne la liste des 76 communes ne ré-ouvrant pas leurs écoles.

“Jacques LELOUP, Conseiller municipal d’opposition, approuve et soutient la prise de position de Marc SAVINO, Maire de Voisenon, mais regrette de n’avoir reçu aucune information depuis le début de la crise sanitaire, ni par le Maire, ni par les services de la mairie, ni par le secrétariat du RPI.

Jacques LELOUP rappelle que l’Ecole de Voisenon dépend d’un RPI  “Voisenon -Montereau sur le jard” et que les élus du Syndicat scolaire dont il est membre n’ont pas été informés de la prise de position adoptée par le Maire de Voisenon.

Jacques LELOUP remarque à la lecture de l’article de « La République de Seine et Marne » que le Maire de Montereau sur le Jard, Christian HUS n’apparait pas sur la liste des Maires opposés à la réouverture des écoles le 11 Mai prochain. Il en conclut que la position de Marc SAVINO est guidée par son statut de Président du RPI et vaut donc pour les deux écoles, l’école Constant DUPORT de Voisenon et l’école Jacqueline AURIOL de Montereau sur le Jard. Est-ce bien cela qu’il faut comprendre ? Le Syndicat scolaire en sera-t-il informé ? et quand ? “

Article de la République de Seine et Marne

Déconfinement en Seine-et-Marne.

© la République de Seine et Marne 4 mai 2020   Publié le 4 Mai 20 à 7:59|Modifié le 4 Mai 20 à 8:11

 

Votre maire est-il contre la réouverture des écoles le 11 mai ?

Sur les 316 maires d’Île-de-France s’opposant à la réouverture des écoles le 11 mai, 76 sont en Seine-et-Marne.

76 maires de Seine-et-Marne ne veulent pas d’une reprise scolaire le 11 mai (©Illustration-AdobeStock)

Dans un texte publié en exclusivité par La Tribune, l’association des maires d’Ile-de-France demande « solennellement » au président de la République de repousser la réouverture des écoles à une date ultérieure au 11 mai.

Lire aussi : Déconfinement. 316 maires d’Île-de-France ne veulent pas d’un retour à l’école le 11 mai

Ils déplorent notamment d’avoir appris » dix jours avant la date de réouverture des écoles, qu’il appartiendrait aux maires de décider de la réouverture des écoles, et aux parents de décider du retour vers le chemin des classes de leurs enfants. »

Lire aussi : Sud Seine-et-Marne. Ouverture des écoles le 11 mai : des maires disent « non »

Pointant un déconfinement qui se fait « à marche forcée », ils estiment que « la souplesse et l’adaptation aux conditions locales sont nécessaires, et les maires souhaitent bien évidemment être associés à cette concertation. »
Voici les maires signataires en Seine-et-Marne :
Yves Albarello, Maire de Claye-Souilly (77)
Rémy Anquetin, Maire de Balloy (77)
Alain Aubry, Maire Le Mesnil-Amelot (77)
Alain Auzet, Maire de Réau (77)
Michel Bachmann, Maire de Chauconin-Neufmontiers (77)
Michèle Badenco, Maire de Moisenay (77)
Christophe Baguet, Maire de Saint-Sauveur-sur-Ecole (77)
Alain Balducci, Maire de Sainte-Colombe (77)
Jean-Michel Barat, Maire de Jablines (77)
Éric Bareille, Maire de Vert-Saint-Denis (77)
Gilles Battail, Maire de Dammarie-les-lys (77)
Michel Bisson, Maire de Lieusaint (77)
Charlotte Blandiot-Faride, Maire de Mitry-Mory (77)
Nicolas Bolze, Maire de Voulx (77)
Thierry Bontour, Maire de La Chapelle Moutils (77)
Gilles Bord, Maire de Pontault-Combault (77)
François Bouchart, Maire de Roissy-en-Brie (77)
Sylvie Bouchet Bellecourt, Maire d’Héricy (77)
Alain Boullot, Maire de Beton-Bazoches (77)
Jean-Pierre Bourlet, Maire d’Hermé (77)
Patrick Briet, Maire de Fublaines (77)
Dominique Carlier, Maire de Mauperthuis (77)
Daniel Catalan, Maire d’Ury (77)
Patrick Chadaillat, Maire de Vulaines-sur-Seine (77)
Olivier Chaplet, Maire de Cesson (77)
James Chéron, Maire de Montereau-Fault-Yonne (77
Pascal Dalicieux, Maire de Blennes (77)
James Dane, Maire de Louan-Villegruis-Fontaine (77)
Michel Decraene, Maire de Fouju (77)
Yann Dubosc, Maire de Bussy-Saint-Georges (77)
Jacques Drèveton, Maire de Trilbardou (77)
Yves Duchezeau, Maire de Villeneuve-les-Bordes (77)
André Ducelier, Maire d’Echouboulains (77)
Xavier Ferreira, Maire de Charny (77)
Martine Florençon, Maire d’Iverny (77)
Isoline Garreau Millot, Maire de Diant (77)
Laurence Garnier, Maire de Rupereux (77)
Jean-Pierre Gascuel, Maire délégué de Saint-Ange-le-Vieil, Commune nouvelle de Villemaréchal (77)
Jean-Claude Geniès, Maire de Gressy (77)
Yannick Guillo, Maire de Saint-Ouen-en-Brie (77)
Jean-Claude Jegoudez, Maire de Grisy-sur-Seine (77)
Joël Marion, Maire de Compans (77)
Laurence Klein, Maire de Villemaréchal (77)
Jean-Yves Lacroix, Maire de Buthiers (77)
Maryline Laporte, Maire de Sivry-Courtry (77)
Francis Largillière, Maire de Dormelles (77)
Guillaume Le Lay-Felzine, Maire de Torcy (77)
Patrick Maillard, Maire de Jossigny (77)
Jean-Claude Martinez, Maire de Favières (77)
Didier Maus, Maire de Samois-sur-Seine (77)
Alain Mazard, Maire de Le Châtelet-en-Brie (77)
Jean-Pierre Menil, Maire de Varreddes (77)
Denis Miguet, Maire de Cannes-Ecluse (77)
Alain Momon, Maire de Vernou-La-Celle-sur-Seine (77)
Benoit Oudin, Maire de Chevrainvilliers (77)
Marie-Claire Périni, Maire de la Genevraye (77)
Pascal Pian, Maire de Villevaude (77)
Marie-Line Pichery, Maire de Savigny-le-Temple (77)
Danielle Poirson, Maire de Tigeaux (77)
Brice Rabaste, Maire de Chelles (77)
Bernard Rigault, Maire de Moussy-le-Neuf (77)
Christian Robache, Montévrain (77)
Yves Roy, Maire de Thoury-Ferrottes (77)
Tony Salvaggio, Maire de Pontcarré (77)
Marc Savino, Maire de Voisenon (77)
Romain Senoble, Maire de Forges (77)
Jean-Patrick Sottiez, Maire de Soisy-Bouy (77)
Didier Tassin, Maire de Villemareuil (77)
Nicole Thévenet, Maire de Précy-sur-Marne (77)
Anne Thibault, Maire d’Arville (77)
Jean-Claude Tournier, Maire de Chevry-en-Sereine (77)
Xavier Vanderbise, Maire de Courtry (77)
Nadine Villiers, Maire de Gurcy-le-Châtel (77)
Mathieu Viskovic, Maire de Noisiel (77)
Sinclair Vouriot, Maire de Saint-Thibault-des-Vignes (77)
Christiane Walter, Mairie de Saint-Germain-sur-Ecole (77)

l’actualité CORONAVIRUS  cliquez sur le lien :https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus